Friponnes est partie chez l’imprimeur !

Friponnes_mock_up_vertical_1

« Une friponne libreterranne est parfois plus redoutable que dix guerriers ».

Hélas, malgré les cours d’arts amoureux, les enseignements de séduction et de comédie, devenir une friponne ne s’enseigne ni ne s’apprend.

Ce récit immoral conte quelques-unes des premières aventures de Néalanne avant qu’elle ne devienne l’espionne la plus redoutable de la Confrérie des Edrulains. Impudique, culottée, retorse mais aussi courageuse, sensuelle et passionnée, elle cède trop souvent à son envie impérieuse de fourrer son joli nez là où elle ne devrait pas…

Et le retour de bâton ne se fait jamais attendre !

En avant-propos, Le plus délicieux des pièges décrit la découverte par un jeune marin de l’île et de la société de Libreterre où n’existent ni la possessivité ni la pudeur et où l’or ne sert qu’à parer les belles.

 

On retrouve les Folandes comme si on ne les avait jamais quittées, toujours ce style inimitable. Je ne sais toujours pas à quoi ressemble un Sangrelin et je réalise que je m’en fous parce qu’en échange j’apprends encore des nouveaux trucs croustillants sur les mœurs de Libreterre.

Thomas « Pikathulu » Munier

Friponnes est donc parti chez l’imprimeur et devrait donc bientôt être disponible.

Mise à jour du 04/10/2015 : Friponnes est bien sûr disponible sous forme de livre papier et d’e-book (sans DRM, naturellement).  Vous pouvez aussi utiliser ce lien pour lire les deux premières nouvelles (sur huit) du livre en guide d’amuse-gueule.

Stay tuned !

La ballade de Fronin, 3eme édition, bientôt sur vos écrans et vos tables de chevet

Fronin, un jeune noble borênan, découvre Libreterre : ses paysages enchanteurs, ses habitants aimables et leurs moeurs sensuelles.

 

Devenu membre de la Confrérie de Edrulains, qui essaie de préserver la paix dans les Folandes à l’aide de moyens bien peu orthodoxes, il sera fait prisonnier par les sangrelins.

 

Néalanne, une friponne habile mais point scélérate, décide, envers et contre (presque) tous, de lui rendre sa liberté. Courtisane et magicienne, elle use des moyens à sa disposition : un charme et un culot certains, un peu de Magie et un allié de poids…

 

Ballade_Fronin-mockup_comp_small

 

Sous des airs de fantaisie classique à base de méchants très méchants, de gentils très gentils et d’une quête initiatique d’un jeune homme, « La ballade de Fronin » surprend en se jouant des poncifs du genre. Certaines situations sont résolues de façon tout à fait imprévisible et l’histoire avance toujours même si les tournants ne sont pas ce à quoi l’on s’attendait. (Les bons remèdes du Dr Dandy)

 

Une façon différente d’envisager la fantasy et une grande bouffée d’air frais dans un monde par trop déprimant ! (Bastien Wauthoz)

 

La ballade de Fronin est initialement sortie en novembre 2009. Il a été apprécié par bon nombre de lecteurs. Voyant arriver la fin du stock de livres papier, j’ai choisi de faire une nouvelle edition du roman, après une sérieuse relecture (Merci à Isabelle, la femme de ma vie, pour son travail sur le sujet et aux créateurs du logiciel Antidote), une nouvelle couverture (Toute ma gratitude à Bastien Wauthoz), un nouveau format (A5, comme Face aux Démons) et une nouvelle mise en page.

 

La Ballade de Fronin est donc partie chez l’imprimeur. Reste à régler un petit problème sur la couverture et il devrait être là rapidement. Je ne pense pas me tromper en affirmant que ce sera avant la fin du mois de novembre, à temps pour arriver sous vos sapins…

 

 

Vous pouvez d’ores et déjà passer commande sur cette page.

Quelques changements et le retour de la Ballade de Fronin

Aujourd’hui, trois nouvelles : deux bonnes et une mauvaise. Commençons par la mauvaise. Comme vous devez probablement vous en douter, Libreterre n’est pas l’activité qui me permet de dégager un revenu.

Or, il se trouve que je vais, dans les jours à venir, passer d’une activité indépendante à une activité salariée.

Ce fait me contraint à arrêter mon partenariat avec Immatériel et donc la distribution de livres numériques par son biais.

Néanmoins, il ne saurait être question d’arrêter ces ventes, Vous pourrez toujours acquérir ce livre au format electronique qui vous sera envoyé manuellement par email par mes soins.

La première bonne nouvelle est que le prix de l’EBook est désormais de 4.99 € au lieu de 6.99 €. Et que  vous recevrez, en cadeau, La Ballade de Fronin dans les mêmes formats.

La seconde est que je suis arrivé au bout de mon stock d’exemplaires papiers de la Ballade de Fronin. Disposant de temps et avec l’aide d’une correctrice amatrice mais talentueuse, nous avons effectué une sérieuse relecture de ce roman, traquant coquilles, incorrections et répétitions abusives. Il devrait donc paraître au mois d’octobre avec une nouvelle mise en page et une magnifique couverture de Bastien « Acritarche » Wauthoz.

Je vous donne donc rendez-vous dans quelques semaines.

A bientôt

Libreterre référencé chez Immatériel

Depuis hier, Libreterre est référencé chez Immatériel… et c’est une excellente nouvelle !

Immatériel est une plate-forme de distribution de livres numériques, qui regroupe l’offre de plus de 300 éditeurs et les distribue vers les principales librairies numériques (Dialogues, Immatériel, …) et les grandes plate-formes (Amazon, iTunes, Kobobooks) et certains que je ne connais même pas.

Pour un coût très modique, me voilà dispensé d’entrer en contact avec tous ces vendeurs, d’être sûr que les problèmes de format et de référencement seront gérés par des spécialistes.

Reste à faire le buzz pour que les livres édités par Libreterre puissent émerger. Je m’y emploie et compte un peu sur vous, chers lecteurs. A vos blogs et commentaires !

 

Face aux Démons en eBook

Avec un peu de retard sur la date prévue (excuse bidon : les impératifs de la vraie vie™, en particulier ceux de mon métier-qui-paie-les-factures, m’ont un peu éloigne de Libreterre), voici donc (roulement de tambour) Face aux Démons au format électronique.

Si vous avez envie de nous passer commande, c’est une très bonne idée : rendez-vous sur cette page.

Bonne lecture !

Je n’aurais pas su mieux le dire…

- Juste le contraire de ce que pensent critiques qui ne l’ont pas aimé. Ils disent c’est un roman sentimental.
- Non, c’est vrai ? Alors, j’ai raison. Aujourd’hui, quand un couillon veut démolir un roman, il dit qu’il est sentimental. Les couillons ne comprennent pas qu’écrire un roman, choisir les mots les plus émouvants pour provoquer la plus grande émotion possible ; ils ne comprennent pas non plus que le sentiment c’est une chose et que le sentimentalisme, c’en est une autre, que le sentimentalisme, c’est l’échec du sentiment. Et, comme les écrivains sont des lâches qui n’osent pas contredire les couillons qui ont le pouvoir et qui ont proscrit le sentiment et l’émotion, le résultat, ce sont tous ces petits romans corrects, froids, ternes et sans vie qui paraissent directement sortir du guichet d’un fonctionnaire d’avant-garde pour complaire aux critiques… Rodney a tiré avec avidité une bouffée de sa cigarette et, pendant quelques secondes, il a eu l’air absent. Mais dis-moi, a-t-il ajouté ensuite, en me regardant tout d’un coup droit dans les yeux. Le professeur cinglé du roman, c’est bien moi, n’est-ce pas?

Extrait d’A la vitesse de la lumière [La velocidad de la luz ], traduit pat Elisabeth Beyer et Aleksandar Grujicic, Actes Sud, coll. « Lettres hispaniques », 2006, 285 p. (ISBN 978-2742762767).

Un livre à livre absolument…

Cartes des Folandes

Bon, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer les cartes des Folandes, réalisées par John Grümph et terminées (il manquait quelques nom d’îles, il me fallait des versions noir et blanc, les fichiers n’étaient pas dans un format que je pouvais exploiter, bref un boulot important que je ne pouvais réaliser) par Horacio « Lost in Brittany » Gonzalez.

Voici donc, la carte en couleurs :

Cartes des Folandes en couleurs

celle en noir et blanc, identique à celles du livre, comme celles qui suivent :

Celle de Libreterre (avec l’indication de quelques lieux figurant dans le livre) :

celle de Borêne et Verrou (même remarque) :

celle de Verlande, d’Entreville et des Milîles :

… et enfin, celle de Sombrerive et de Forlame :

Grand merci aux cartographes !

Sortie de Face aux Démons et naissance des Editions Libreterre

Fronin est un guérisseur paisible au sein de la Confrérie des Edrulains. Mais il se dévoue plus à son art qu’à son épouse…
La politique edrulaine le jette dans un conflit entre Borênans arriérés, menés par un seigneur de guerre ambitieux, et Verougues brutaux et impérialistes.
Happé de batailles en trahisons, Fronin retrouve Néalanne, son premier amour, peut-être pour se perdre à jamais. Il doit prendre ses propres décisions ou rester la marionnette de conflits qui le dépassent… et de ses propres démons.

Face aux Démons raconte donc quelques années (agitées) dans la vie de Fronin et de ses ami(e)s. Il commence là ou s’achève la Ballade de Fronin mais constitue un roman qui peut être lu de façon totalement indépendante.

Anne Rossi en parle mieux que moi :

Marivaux au pays de la Fantasy…L’alternance des points de vue ainsi que l’abondance des dialogues donne un petit goût de « pièce de théâtre » tout à fait délectable. Les intrigues entre les personnages prennent le pas sur les grands enjeux du monde dans lequel ils vivent, et personnellement j’apprécie beaucoup, ça change.

Je suis donc (vraiment) très heureux de vous annoncer la sortie prochaine de Face aux Démons.

La couverture a été réalisée par Fabrice Veronneau sur la base d’un travail sur la carte de John Grümph.

Vous pouvez lire en ligne les premières pages.

Les plus observateurs d’entre vous auront noté la présence d’un « Libreterre » au bas de la couverture. J’ai en effet décidé de me lancer dans la micro-édition avec ce livre, d’avoir une démarche aussi professionnelle que possible, d’aller à la rencontre des lecteurs et des professionnels du secteur (libraires, bibliothécaires), de travailler avec des auteurs et des illustrateurs…

Pour en revenir à « Face aux démons », je peux annoncer sans frémir une date de sortie. Ce sera le 9 octobre 2012. (En avance par rapport à la première date annoncée sur ce site)

L’ebook, au format ePub sans DRM sera disponible le 1er décembre 2012 au prix de 6.99 €.

 

Pour commander le livre, rien n’est plus simple : rendez-vous sur cette page.